more from
Simone Records

Volume 1: Juvénile

by Zen Bamboo

supported by
Édouard Unterberg-Piché
Édouard Unterberg-Piché thumbnail
Édouard Unterberg-Piché La version de sur le corner était plusse hotte. Pourquoi avez-vous retiré l'album, messemble que le principe d'un premier album c'est justement le son plus cru et presque impulsif. Favorite track: Tête d'Ange.
Maison Planàterre
Maison Planàterre thumbnail
Maison Planàterre Lorsque j'écoute d'la zique de Zen Bamboo, j'ai particulièrement quelques images à l'esprit qui vont dans la direction d'une rébellion pacifique et festive avec les potes. Je sens à la fois un désir de vouloir remettre en question des lieux communs, des habitudes dépassées, des cognitions limitatives, et un besoin de camaraderie, de fête entre personnes qui partagent des idéaux de justice, d'égalitarisme, et d'hédonisme.

"Vladimir":
www.youtube.com/watch?v=lPJ6okvRvps Favorite track: Vladimir.
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
Tête d'Ange 03:46
Frère j’suis chétif et malade Frère j’suis blême et pêle-mêle Le corps fléchi sur l’estrade (Oh) Maman et mon père Et mes problèmes alimentaires Est-ce les mots c’est plus que du charme? Dans son asile de neige Tête d’ange dort mal Des charades, du panache et de l’allure Bien sûr Mais chanter pour des pinottes Chanter pour les murs Et que l’écho nous ramène du vrai Mais, mais Les pensées s’usent À mesure qu’on s’y plonge J’ai mille z'excuses Pour mille travers Qui me rongent Et quand ça brasse Que toute la ville s’entasse Que tout le monde se casse À compter toutes les chances qui passent Dans le couloir À force de rien vouloir À s'conter des histoires À qui s’est que c’est la faute encore ? J’ai beau croiser tous les regards en même temps Est-ce qu’on se sent toujours Aussi seul, aussi vide, aussi creux? Non Un bisou dans le cou Un bobo dans la joue Fuck it Dédé est mort (( André! t’es où man? T'es où? Ah oui ! C’est vrai ! Qu’est-ce que j’ai fait? )) Depuis que la chaleur S’est fait coincer en conserve Réserve Beaucoup plus de place Pour construire beaucoup plus d’immeubles Couler du béton Faire pousser du métal Et creuser des écarts à la pelle Dans son asile des neige Tête d’ange dort mal Les pensées s’usent À mesure qu’on s’y plonge J’ai mille z'excuses Pour mille travers Qui me rongent Et quand ça brasse Que toute la ville s’entasse Que tout le monde se casse À compter toutes les chances qui passent Dans le couloir À force de rien vouloir À s'conter des histoires À qui s’est que c’est la faute encore? aAAH AaaahHh AAAHHhhH (x99)
2.
Vladimir 02:59
Y’avait des trous Dans les murs et dans mes amis (ah) ACAB Dentiers cassés par les boucliers Tu voyais tout Du balcon blindé D'un hotel Stoïque Pinocchiet de bois Avec le nez qui pousse Petits oiseaux Au compte de cent dans les mains du maître En petits morceaux Au compte d’à combien ça s'arrête Je déborde déjà depuis des jours Vladimir Tes soldats Tes chiens Sens-tu tout ce sang sur tes mains ? Vladimir Cric-cric pow-pow À la guerre comme à la guerre mon frère Vladimir C’est comme les cowboys et les indiens Sens-tu tout ce sang sur tes mains ? Ugh! Argh! Un milliard ne tient pas dans un sac T’es resté assis dessus M’attendais-tu? Ton trône revêt son rouge à coups de canette De guitare Jeune vandale Couteau entre les dents Vladimir Tes soldats Tes chiens Sens-tu tout ce sang sur tes mains ? Vladimir Cric-cric pow-pow À la guerre comme à la guerre mon frère Vladimir C’est comme les cowboys et les indiens Sens-tu tout ce sang sur tes mains ? Comme une statue de cire devant la misère et la mort Moi c’est nous, moi c'est nous Moi ça me tire et me tord :) Les policiers d'la Ville de Montréal Sont pas trop smatte Les policiers d'la ville de Montréal Les policiers d'la ville de Montréal Les policiers d'la ville de Montréal Sont pas trop sma-a-atte :)
3.
J’ai traversé le monde Dans un tuyau sous la terre Sous les lacs et les rivières Fallait me laisser au fond de la mer Tout ce que je sais faire c’est brûler Goudron sur les canards et fumée noire Frêle et volatile est mon corps Faut pas me chercher Si on veut pas m'trouver J'sais pas pourquoi je vais où que je vais J'sais pas pourquoi je fais ce que je fais :) Ah ah, eh eh :) C’est pas facile à dire Mais je trouve ça juste drôle C’est pas facile à dire Mais je trouve ça juste drôle C’est pas facile à dire Mais je trouve ça juste drôle De me croire en contrôle On m'a mis les pieds devant les flammes Moi j’ai mis mon corps de longueur J’ai construit des routes au futur Moi qui croyait revenir Mais je suis hautement mortel Guenille en feu enfoncée dans la bouteille Dans la main, dans la mort Main dans la main dans la mort !!! Mort, mort !!! Quand on se regardait Qu’ils nous séparaient Dans deux réservoirs Puis nos avions réunis Le nez planté dans le World Trade Nous nous sommes enlacés sur ces corps brûlés Assez chauds Pour faire fondre des poutres en acier (Hey, hey) On m'a cherché Ben on m'a trouvé :) Ah ah ah :) J'sais pas pourquoi je vais ou que je vais J'sais pas pourquoi je fais ce que je fais Ah ah ah, ah ah eh C’est pas facile à dire Mais je trouve ça juste drôle C’est pas facile à dire Mais je trouve ça juste drôle C’est pas facile à dire Mais je trouve ça juste drôle C’est pas facile à dire Mais je trouve ça juste drôle De me croire en contrôle
4.
Crier pour enterrer le bruit (Vide) Crier pour y croire un peu plus fort Ceci n'est pas une ville pleine de sourds Reste que l’argent gagne toujours Je déplie le doigt du milieu C’est pas moi qui va parler la bouche pleine De mensonges blancs La balle est dans notre camp Le régiment des enfants sales Qui déclare la guerre Nous on fait d'la musique on s'en calisse Porte des espadrilles Don’t kiss asses Le quadrio des mal foutus Lâchés lousses dans la rue Quand moi j’y croyais pu Exactement le genre de bruit que je cherchais Yeeeeee Un truc impoli Pour faire pleurer les crocodiles This is pulling me through Me donnes-tu une bouchée De toutes les fois que t'en as soupé Les volées que t'as mangé Moi aussi j'les mange Les mensonges blancs la balle est dans notre camp Le régiment des enfants sales Qui déclare la guerre Nous on fait d'la musique on s'en calisse Porte des espadrilles Don’t kiss asses Le quadrio des mal foutus Lâchés lousses dans la rue Quand moi j’y croyais pu Cachés dans les poubelles Soudés dans les manches de pelle Les yeux lucioles Qui font fondre la colle Et qu'explosent les caniveaux Que l'eau emporte les plus gros morceaux Et quand ça sèche Tout est nouveau Et beau nous on fait de la musique on s'en caLIIIIIIIIIISSSSSSSSS

about

En mai dernier, nous avons liquidé l'entièreté de nos économies pour aller enregistrer 16 chansons dans le bois.

Nous avons emprunté et entassé ce qu'il faut dans une van détraquée. Avec Thomas et Antoine, on a branché un studio guérilla. Tout patenté nous-mêmes, sans instructions, en vrais de vrais amateurs professionnels.

Juvénile, c'est le premier volume. D'ici la fin de l'année, ce qui s'est passé au chalet sera rassemblé, volume par volume, en espèce d'album.

Merci à Antoine, Tom, Louis, Dana, Mel, Matt, Chuck, Cath, Mikey, Nico, Phil, Danny et Mylène, Greg, Francis, Ryan, Kevin, Perro, Émile, MC Crete, Bossé, Marianne, Coveney, Gaby, le beaup à Rox, et tous les autres.

-xx-.
-Les Zenbamboys

credits

released July 18, 2017

Musique par les Zenbamboys

Réal: Thomas Augustin & les Zenbamboys
Prise de son: Thomas Augustin & Antoine Fugère
Mix: Thomas Augustin
Matriçage: Greg Bonnier
Photo souvenir: Cam Laf
Graphisme: Cath & Chuck Story

Enregistré à Notre-Dame-de-Pontmain, au 42 Chemin de la Nature, sur le bord des Rapides chez Noël.

En mémoire de Spinx.

license

all rights reserved

tags

about

Zen Bamboo Saint Lambert, Québec

Meilleur band de l'histoire de la rive-sud.

contact / help

Contact Zen Bamboo

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Zen Bamboo, you may also like: