Sur le corner

by Zen Bamboo

supported by
Xavier Harel
Xavier Harel thumbnail
Xavier Harel Les textes inspirés de la métropole québécoise nous engouffrent dans son univers de fou à travers une bone dose d'acide. Côté musique, le EP séduit les oreilles avec ses douces harmonies et un son de guitare qui nous rappelle les influences shoegaze du groupe. Bonne production, bons textes, bonne musique. Excellent EP! Favorite track: tête d'Ange.
Maison Planàterre
Maison Planàterre thumbnail
Maison Planàterre Il est question d'une sortie de cet album en 1995. J'comprends que tout est possible à qui le veut bien et que de plus en plus tout commence à un jeune âge. Toutefois j'ai des réserves à croire que des bébés, en dehors de leurs gazouillis, des bulles de dégobillage et des onomatopées, peuvent créer un tel album. Petite erreur alors, ce eJ de 5 Titres serait apparu en mars/avril 2015 (www.youtube.com/watch?v=hVoo1lMSoRE).

"tête d'Ange" perfo:
www.youtube.com/watch?v=KGVtP-fxvf4
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
01:59

about

CETTE TRACE DU PASSÉ A ÉTÉ ÉLIMINÉE DE LA SPHÈRE PUBLIQUE.
Inbox pour le fichier zip.

...
...
...

Le EP est passé sous le radar quand on l'a sortie en 95, mais heureusement l'internet nous à fait connaître.

Entièrement enregistré chez Guy à Saint-Basile.

credits

released March 30, 1995

musique: les zenbamboys
son et culte: Guy Migneault

tags

license

all rights reserved

about

Zen Bamboo Saint Lambert, Québec

moins divin
plus humain

contact / help

Contact Zen Bamboo

Streaming and
Download help

Track Name: tête d'Ange
tête d'ange

frère j'suis chétif et malade
frère j'suis blême et pèle-mêle
le corps fléchi sur l'estrade
ai-je le droit d'avoir peur ?
ai-je raison de croire
que les mots c'est plus que du charme ?

dans son asile de neige
ma tête d'ange dors mal
des charades du panache et de l'allure
bien sur
mais chanter pour les sourds
chanter pour les murs
et que l'écho nous ramène du vrai
mais mais

les pensées s'usent
à mesure qu'on s'y plonge
j'ai mille z'excuses
pour mille travers qui me rongent

quand ça brasse
quand toute la ville s'entasse
quand tout le monde se casse
à compter toutes chances qui passent
dans le couloir
à force de rien vouloir
de se conter des histoires
à qui c'est que c'est la faute encore ?

(ahh ahh ahh t'entends?)

j'ai beau croiser tout les regards en même temps
est-ce qu'on se sent toujours
aussi seul aussi vide aussi creux ?
entre les dents d'une ville
qui ne réchauffe plus personne
depuis que Dédé est mort
depuis que la chaleur
s'est fait coincer dans une réserve
faire beaucoup plus de place
pour construire beaucoup plus d'immeubles
couler du béton
faire pousser du métal
et creuser des écarts à la pelle
dans son asile de neige
ma tête d'ange dors mal